Le tour du bassin d’Arcachon

On raconte que le bassin d’Arcachon est très bourgeois et ce n’est pas tout à fait faux car la majeure partie des maisons de certains bourgs sont de riches villas dont le prix atteint aujourd’hui des sommets.

CARTE-LE-BASSIN-D-ARCACHON

En réalité ce n’est pas vrai de tous les villages qui bordent le bassin.

Partons du Sud Ouest c’est à dire du Cap Ferret. Tout au bout de la péninsule ce spot est magnifique car il donne sur le bassin et sur l’océan. C’est là que sont parmi les plus belles propriétés, cachées en bord de mer. L’hiver tu profites de l’horizon et du vent dans les arbres, de plages magnifiques presque vides et à l’allure sauvages. En remontant vers le Nord, la traversée de la presqu’île est tout simplement enchanteresse. Les villages se succèdent avec leurs petites boutiques, leurs marchés et toujours leurs jolies villas bien cachées dans les bois ou derrière leurs barrières de bois.

Nos amis ont une maison toute en bois construite sur pilotis dans le village du Petit Piquey qui se trouve à peu près à mi chemin entre le Cap Ferret et Lège Cap Ferret. Franchement ça ressemble à un rêve de bois au bout d’un chemin de planches et bien camouflé de la vue des passants.

151020-BassinArcachon-185

Il faut dire qu’ils ont du gout et, si la maison est belle et simple en apparence, tout y est pensé pour y être bien, depuis les terrasses qui l’entourent à l’agencement intérieur qui permet de tout partager mais pourtant d’avoir chacun son petit coin personnel et tranquille. Le bois est un matériaux qui, là, se fond dans l’environnement de la nature et des autres maisons qui sont tout autour. Derrière, invisible, il y a la piscine. L’arrière de la maison donne sur le bois, un confort exceptionnel qui permet d’écouter le chant des oiseaux mais qui oblige à se barricader contre l’intrusion des… sangliers!

Nous y allons fréquemment, en été, en hiver, au printemps et le spectacle des bords de mer est différent à chaque passage. L’hiver tout est calme et serein.

En remontant, après la plage du Mimbeau, un petit coup d’œil sur le village de pêcheur de l’Herbe. Pittoresque et pourtant vivant et coloré, on a envie de se glisser dans les ruelles qui mènent à la plage.

En été, c’est plein de touristes. Mais là, au mois d’octobre c’est comme un poème silencieux. Les producteurs d’huitres sont en plein préparatifs mais sans urgence. Le reste est plutôt calme.

Le sculpteur est absent mais son bel environnement nous a offert un moment de délice. Sans doute un hurluberlu comme je les aime et j’aurais aimé le rencontrer.

Il y avait aussi au bout du petit train la fameuse plage des surfeurs qui est tout aussi attachante par sa douce folie.

151020-BassinArcachon-405

Ce qui n’empêche pas de se balader comme dans un univers sauvage.

151020-BassinArcachon-402

Quand on a « rejoint le continent « en haut du Cap à Lège Cap Ferret, on redescend  le long du bassin vers le Sud Est. Ares, Andernos sont vraiment des villages où je poserais bien volontiers mon balluchon. Je m’y vois déjà, sur les plages, dans la forêt, sur les chemins de sable, bref, j’aime cet endroit, même si je ne l’ai pas énormément pratiqué par temps de touristes. Après petit à petit on descend dans la forêt et on quitte petit à petit les coins luxueux. Des petits ports, des espaces vides, des lieux de pêche et des cabanes. Audenge, Biganos, Le Teich.

 

Puis on retrouve les plages.

Et enfin, après Gujan Mestras et La Teste de Buch, Arcachon et son port.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s